Hélène Metzger et la théo-physique de Newton